. .

 | 
 

 LES DROITS DE L'HOMME DANS L'ISLAM

         
Admin
Admin


: 639
: 27/03/2008

: LES DROITS DE L'HOMME DANS L'ISLAM    24, 2008 8:36 pm

LES DROITS DE L'HOMME DANS L'ISLAM
________________________________________
On sait que, dans chaque langue, il existe un ou plusieurs termes utiliss pour se rfrer Dieu et, dans certains cas, dautres divinits. Ce nest pas le cas pour Allah. En effet, Allah est le nom spcifique du Seul Vrai Dieu. Rien dautre ne peut sappeler Allah. Ce mot na ni pluriel, ni genre. Ceci montre son caractre unique, notamment lorsquon le compare avec le mot dieu , qui peut sexprimer au pluriel - des dieux -, ou au fminin - desse -. Il convient de noter quAllah est le nom qui dsigne dieu en aramen, qui tait la langue de Jsus, et qui sapparente larabe.
Dieu est le Matre Unique et Absolu de lunivers ; Il est le Dieu Souverain, celui qui donne des forces et qui nourrit, le Misricordieux, celui dont la clmence sanctifie tous les tres ; Il a octroy dignit et honneur chaque tre et lui a insuffl Son propre esprit; quels que soient leurs autres attributs humains, tous les hommes sont foncirement semblables, et on ne peut vritablement les distinguer les uns des autres du fait de leur nationalit, couleur ou race. Chaque tre humain est ainsi apparent ses semblables et lhumanit forme une communaut fraternelle au service estimable et gratifiant de Celui qui est compatissant, le Seigneur de lUnivers.
Dans cette ambiance divine, et le concept islamique dunicit est dominant et central, et entrane ncessairement le concept dunicit de lhumanit et la fraternit entre les hommes.
En dpit du fait quun tat islamique puisse tre mis en place nimporte o sur terre, lIslam ne cherche pas donner comme limites aux privilges et aux droits de lhomme, les frontires de son propre tat. LIslam a tabli certains droits fondamentaux universels pour lhumanit toute entire, droits qui doivent tre observs et respects en toutes circonstances, que lon soit rsident dun tat islamique ou non, en paix ou guerre avec lEtat. Le Coran dit clairement :
O vous qui croyez! Tenez-vous fermes comme tmoins, devant Dieu, en pratiquant la justice. Que la haine envers un peuple ne vous incite pas commettre des injustices. Soyez justes! La justice est proche du respect de Dieu. (5.Cool.
Le sang humain est toujours sacr et ne doit pas tre vers sans raison. Lorsque quiconque viole le caractre sacr du sang humain en tuant un homme sans justification, le Coran assimile cela au meurtre de lhumanit entire :
Celui qui a tu un homme qui lui-mme na pas tu, ou qui na pas commis de violence sur terre, est considr comme sil avait tu tous les hommes .
Il nest pas permis dopprimer les femmes, les enfants, les personnes ges, les malades et les blesss. La chastet et lhonneur des femmes doivent tre respects en toutes circonstances. Celui qui a faim doit tre nourri, celui qui na de vtements doit tre vtu, les blesss et les malades doivent tre soigns, quils appartiennent la communaut musulmane ou quils fassent partie de ses ennemis.
Lorsque nous parlons des droits de lhomme en Islam, nous pensons que ces droits ont t octroys par Dieu, et non pas par un roi ou une assemble lgislative. Les droits octroys par les rois ou les assembles lgislatives, peuvent tre retirs de la mme manire quils sont confrs. Il en est de mme en ce qui concerne les droits accepts et reconnus par les dictateurs. Ils les octroient et les retirent leur convenance; ils peuvent les violer ouvertement quand ils le dsirent. En Islam, les droits de lhomme sont confrs par Dieu, et par consquent, aucune assemble lgislative au monde, aucun gouvernement sur terre na le droit, ni lautorit, dy adopter aucune modification. Personne na le droit de les abroger.
Il ne sagit pas non plus de droits humains fondamentaux confrs sur le papier pour tre montrs, exhibs et ensuite dnis dans la vie lorsque le rideau est tir. Il ne sagit pas non plus de concepts philosophiques dnus de sanctions.
La charte, les proclamations et les rsolutions des Nations Unies ne peuvent tre compares aux droits que Dieu sanctionne ; car, alors que les premires ne sappliquent pas nimporte qui, les seconds sappliquent chaque croyant. Ces droits font partie intgrante de la foi islamique. Tous les musulmans ou les administrateurs qui se disent musulmans, devront les accepter, les reconnatre et les appliquer. Dans le cas o ils ngligent de les appliquer et se mettent dnier les droits garantis par Dieu, leur apportent des modifications ou mme les violent tout en affirmant verbalement les respecer, le verdict du Saint Coran sur de tels comportements est clair et sans quivoque :
les incrdules sont ceux qui ne jugent pas les hommes daprs ce que Dieu a rvl. (5 :44).
Les droits de lhomme dans un tat islamique :


1. La Scurit pour la vie et les biens :
Le Prophte, dans le discours quil fit lors du Plerinage dAdieu, dclara: vos vies et vos biens vous sont interdits les uns aux autres jusqu ce que vous soyez mis en prsence de votre Seigneur, le Jour de la Rsurrection. Le Prophte dclara aussi propos des dhimmis (les citoyens non-musulmans dun tat musulman):
Celui qui tue un homme engag envers Dieu (cest--dire un dhimmis), ne pourra mme pas respirer les effluves du Paradis. .
2. La Sauvegarde de lHonneur: le Saint Coran stipule :
O vous, les croyants! Que certains dentre vous ne se moquent pas des autres;
Ne vous calomniez pas les uns les autres;
Ne vous lancez pas des sobriquets injurieux;
Ne dites pas de mal les uns des autres. (49 :11-12).

3. Linviolabilit de la vie prive : Le Coran ordonne :
Nespionnez pas!
Ne pntrez pas dans une maison sans vous tre assur du consentement de son occupant.
4. Les liberts individuelles :
LIslam stipule quaucun citoyen ne peut tre emprisonn tant que sa culpabilit na pas t prouve par une cour de justice. Procder larrestation dun homme sur simplsoupon et le jeter en prison sans avoir suivi les procdures judiciaires appropries, et sans lui avoir fourni la possibilit de se dfendre nest pas admis par lIslam.
5. Le droit de protester contre la tyrannie:
A propos du droit de protester contre la tyrannie, le Coran dit :
Dieu naime pas la calomnie en public sauf si celui qui parle a lui-mme t calomni.
En Islam, comme nous lavons dj montr, tout pouvoir et toute autorit appartiennent Dieu, qui dlgue certains de Ses pouvoirs lhomme. Un homme dot de tels pouvoirs doit tre extrmement respectueux envers son peuple. Tout ceci fut entrin par Hazrat Abou Bakr qui dclara dans son premier discours: Cooprez avec moi lorsque jai raison, mais corrigez-moi lorsque je commets une erreur; obissez-moi tant que je respecte les commandements dAllah et de Son Prophte; mais dtournez-vous de moi lorsque je men carte.
1. La libert dexpression:
2. LIslam reconnat le droit la libert de pense et dexpression pour tous les ciroyens dun tat islamique, condition quelle soit utilise pour propager la vrit et la vertu, et non pour rpandre la mchancet et le mal. Le concept islamique de libert dexpression est bien suprieur celui qui prvaut en Occident.
En effet, lIslam ne permettra en aucune circonstance la propagation de la mchancet et du mal. Il interdit quiconque dutiliser un langage offensant ou injurieux sous prtexte de critique. Les Musulmans avaient lhabitude de demander au Prophte si une injonction divine lui avait t rvle sur tel ou tel sujet. Lorsquil rpondait quil nen avait reu aucune, les Musulmans exprimaient alors librement leur opinion sur le sujet.
3. La libert dassociation:
4. LIslam donne aussi aux hommes le droit de sassocier et de former des partis ou des organisations. Ce droit aussi, est assujetti certaines rgles.
5. La libert de conscience:
6. LIslam ordonne: Il ne doit pas y avoir de contrainte en matire de foi. Les socits totalitaires, au contraire, privent totalement les individus de libert. En vrit, cet loge excessif de lautorit de lEtat pose le principe dune sorte de servitude, desclavage de lhomme. A une certaine poque, esclavage signifiait domination totale de lhomme sur lhomme- ce type desclavage est maintenant aboli lgalement; sa place les socits totalitaires imposent une forme de domination similaire sur les individus.
7. La protection des conviction religieuses:
8. Paralllement la libert de conscience, lIslam donne lindividu le droit dtre respect dans ses convictions religieuses et garantit que rien ne porte atteinte ce droit.
9. La protection contre lemprisonnement arbitraire :
10. LIslam reconnat aussi lindividu le droit de ne pas tre arrt ou emprisonn pour un crime commis par une tierce personne. Le Saint Coran nonce clairement ce principe : Personne ne sera amen porter le fardeau d un autre.
11. Le droit au minimum vital:
12. LIslam reconnat aux ncessiteux le droit dtre aids et assists: Une petite partie de leur richesse doit tre distribue aux ncessiteux et aux plus dmunis .
13. Lgalit devant la Loi:
14. LIslam donne ses citoyens le droit lgalit complte et absolue devant la Loi.
15. Les dirigeants ne sont pas au-dessus de la loi :
16. Une femme, qui appartenait une famille noble et influente, fut arrte pour vol. Laffaire fut amene devant le Prophte, et il fut demand celui-ci quon pargnt cette femme le chtiment pour vol. Le Prophte rpondit: les nations qui vcurent avant vous furent dtruites par Dieu, elles chtiaient lhomme du commun pour un dlit et laissaient aller les dignitaires malgr leurs crimes ; par Celui qui tient ma vie entre Ses mains, je jure que mme si ctait Fatima, la fille de Muhammad, qui avait commis ce crime, je lui aurais fait couper la main.
17. Le droit de participer aux affaires de lEtat :
Ils dlibrent entre eux au sujet de leurs affaires (42 :38).
Par shoura ou assemble lgislative on entend la chose suivante: la tte de lexcutif du gouvernement doit tre lus librement et en toute indpendance par le peuple.
Enfin, il doit tre clair que lIslam tente dappliquer les droits de lhomme ci-dessus mentionns, ainsi que bien dautres, non seulement par la mise en place de certaines sauvegardes, mais galement en invitant lhumanit transcender le niveau infrieur de la vie animale afin de dpasser les simples liens crs par la parent de sang, la supriorit raciale, larrogance linguistique et les privilges conomiques. Il invite lhumanit essayer datteindre un niveau dexistence, o lhomme grce ses qualits intrieures, puisse raliser lidal de la Fraternit Humaine.
    
    http://paix.firstgoo.com
 
LES DROITS DE L'HOMME DANS L'ISLAM
          
1 1
 
-
» 

:
 ::  -